Actualités

Une semaine pour les Droits des femmes

L’APUI se mobilise pour le droit des femmes 

Dans le cadre de la Journée internationale des droits des femmes, lundi 8 mars, l’équipe d’animation de l’APUI a organisé, comme chaque année, des animations autour de cette thématique.

Compte tenu de la crise sanitaire, « les animations ce sont déroulés dans le respect des règles sanitaires » explique Aminata N. responsable animation.

Aminata nous présente les actions menées tout au long de la semaine : « Nous avons mené une réflexion et des discussions autour de la solidarité entre femmes et de la place qu’elles ont aujourd’hui dans la société. Sans oublier le besoin, pour elles, de parler de la question des violences qu’elles ont pu subir. ».

C’est donc tout naturellement qu’une exposition, qui retrace des faits marquants dans la vie des femmes résidentes de l’APUI à été mise en place. Nous pouvons y lire le calvaire de l’excision subi par Mariam, 32ans. Celle-ci relate les mutilations endurées à l’âge de 6 ans et les conséquences de cet acte sur sa vie d’adulte. Cette exposition retranscrit également l’histoire de Sara, 21 ans, victime de harcèlements dans les transports en communs parisiens, et ses inquiétudes lors de ses trajets.  Mais nous pouvons également lire la joie de Tania, 23 ans devenue maman de deux merveilleux enfants.

Nous avons également organisé un atelier sur le thème des droits des femmes et des discriminations faites aux femmes, avec l’intervention d’étudiants en droit. Compte tenu des restrictions sanitaires, nous avons pu accueillir cinq participants. Ce moment d’échange nous permet de faire de la prévention auprès des femmes et de les informer de leur droits.

Enfin, afin de financer un départ en séjour des familles hébergées aux villageoises, les femmes de l’APUI avec le soutien de l’équipe d’animation ont réalisé un menu spécial pour clôturer de manière festive la semaine.

Une veille sociale pour prévenir l’isolement

Les services civiques de l’APUI accompagnent les personnes vieillissantes isolée 

L’APUI membre de la Fédération des Acteurs de la Solidarité, mène depuis 3 ans une action de veille sociale et de médiation en direction des personnes vieillissantes isolées ou en rupture d’hébergement.

Avec un agrément de 3 postes pour ses sites de Cergy et de Persan, l’association propose des visites à domicile quotidienne et animations pour les personnes âgées et isolées à Cergy Nord ; les services civiques assurent également un accompagnement vers l’accès aux droit, une lutte contre la fracture numérique et des actions d’accès aux loisirs et à la culture pour les personnes en rupture d’hébergement ou en situation de mal logement au sein du territoire de Persan-Beaumont.

Cette intervention concoure à prévenir les difficultés sociales, sanitaires et psychiques liées à l’isolement et participe pleinement au projet de l’APUI et de la FAS.

ARS95, Mon Âme Sœur et APUI Les Villageoises se mobilisent pour les femmes

Avec Action Logement, agir localement et concrètement pour les femmes victimes de violences 

Dans le cadre de leur partenariat avec Action Logement, les 3 associations qui interviennent avec le collecteur unique du 1% patronal, ont décidé de renforcer leur coopération au bénéfice de l’accompagnement des publics vulnérables.

ARS95, Mon Âme Sœur et APUI Les Villageoises vont mettre en commun leurs compétences pour l’accueil et l’accompagnement de femmes victimes de violences, avec un accompagnement dans le logement, une offre d’hébergement sécurisée et une prise en charge juridique et psychologique.

Cette action, amorcée avec Action Logement, a pour but de répondre concrètement et localement à la montée des violences faites aux femmes, avec la possibilité pour l’APUI d’accueillir chaque année une quinzaine de personnes et de leur proposer un accompagnement renforcé leur permettant de se reconstruire et d’accéder à un nouveau logement sous 12 à 24 mois.

L’Apprentissage du français comme outil d’intégration et vecteur de lien social

Des ateliers d’alphabétisation tous les jeudis à 14h dans les locaux de l’APUI  

Malgré la situation sanitaire qui perdure, les bénévoles de l’APUI ont repris le chemin de l’école, une école ou plutôt une classe pour les grands, qui permet chaque jeudi aux adultes qui souhaitent apprendre le français ou avancer dans leur acquisition de la langue, de bénéficier d’un accompagnement en petit groupes avec des enseignants bénévoles.

Avec deux modules, de Français Langue Etrangère (FLE) et d’alphabétisation, pouvant permettre l’obtention de certificats d’apprentissage de la langue française, le DILF et le DELF, les ateliers dispensés proposés sur le site des Villageoises de Cergy, peuvent également accompagner l’intégration sur le territoire national en vue de l’obtention d’un titre de séjour et plus globalement l’insertion professionnelle.

Pour toute information : 01.30.30.55.90.

Accueil SPIP TIGE, une alternative à l’incarcération

L’APUI met à disposition un encadrement adapté pour les personnes condamnés…

Réinsérer dans le cadre de missions d’intérêt collectif, permettre de faire un travail sur soi, donner sa chance à chacun, c’est l’intérêt que porte l’APUI aux mesures alternatives à l’incarcération, portées et accompagnées par le Service de Probation et d’Insertion Pénitentiaire du Val d’Oise (SPIP 95). Ainsi l’association accueille des personnes condamnées à des mesures de réparation pénales alternatives à l’incarcération.

Disposant d’un agrément de 3 places pour un accueil au sein de ses équipes bâtiment ou de son restaurant central, l’APUI reçoit les personnes orientées par le SPIP sur entretien afin de définir les modalités de leur accueil temporaire au sein de l’association. Les orientations sont assurées par le SPIP qui est mandaté par le Juge d’Application des Peines (JAP), pour s’assurer de l’exécution, par le condamné, d’un nombre d’heures sous formes de missions de travail réalisées avec l’encadrement de tuteur.

Lors de leurs missions au sein de l’APUI les « TIGE » intègrent les équipes et assurent des missions courantes au quotidien, ils sont présentés comme des stagiaires afin d’éviter toute stigmatisation et bénéficient d’un point régulier sur leur travail. Ils peuvent également bénéficier d’un accompagnement social ou professionnel dans certains cas.

Avec l’ESSEC, prévenir les difficultés d’apprentissage et l’échec scolaire 

Avec l’ESSEC, prévenir les difficultés d’apprentissage et l’échec scolaire 

L’association School and Co, formée par des élèves de l’ESSEC, intervient du mardi au vendredi de 17h à 18h30, pour assurer l’accompagnement à la scolarité des enfants de la résidence de la Justice mauve.

Avec une capacité d’accueil de 20 places pour une prise en charge des élèves de maternelle et primaire, l’action portée par School and Co, permet de réaliser un vrai travail de consolidation des apprentissages pour des enfants dont les parents ne sont pas en capacité de soutenir le travail scolaire. Une prise en charge en petits groupes dans des locaux adaptés permet par ailleurs aux enfants de bénéficier de condition de travail adaptées pour réaliser leurs travaux scolaires. Cette action participe incontestablement à la prévention de l’échec scolaire et à la réduction des inégalités sociales au sein de l’école républicaine.

L’APUI remercie et encourage le travail mené par les étudiants de School and Co.

Distribution de repas

L’APUI apporte son soutien aux jeunes pendant la pandémie.

« C’est dur d’avoir vingt ans en 2020 », a déclaré Emmanuel Macron lors de son intervention télévisée.

En effet, les chiffres sont alarmants : 74 % des jeunes déclarent avoir été en difficulté financière depuis le début de la crise sanitaire.

Depuis le mois de novembre 2020, le Conseil Départemental du Val d’Oise, propose une distribution de repas en direction des étudiants rencontrant des difficultés d’accès alimentaire.

Dans cette continuité, l’association APUI, proposera dès le mardi 2 février, un accès à 40 repas et colis alimentaires préparés par les services du Conseil Départemental et les Resto du Cœur.

Les distributions auront lieu les mardis et les jeudis de 12h à 13h30 et de 19h à 20h, au sein du restaurant collectif de Cergy, 9  la Justice Mauve 95000 Cergy.

 

Opération en collaboration avec

Les vœux de la Présidente aux résidents

Bonne année 2021…

Depuis mars 2020, notre association, appuyée par les salariés a mis en œuvre toutes les mesures sanitaires nécessaires pour garantir votre sécurité.

J’ai conscience des contraintes entraînées par ces mesures, mais j’ai aussi vu l’implication et l’attitude exemplaire dont vous avez fait preuve, pour nous aider à limiter la propagation du COVID dans nos établissements, peu touchés par l’épidémie.

Une veille téléphonique lancée dès le mois de mars et relancée en octobre a permis l’écoute des familles, des seniors et des personnes seules ou fragilisées avec une prise en compte et une aide, dans la mesure de nos possibilités.

L’APUI a garanti l’ouverture de la majorité de ses services, parfois dans un fonctionnement repensé autrement. La restauration a été assurée par des repas à emporter. Des aides alimentaires et tickets services ont été distribués massivement avec des aides des services de l’Etat, du département et des fonds sociaux de l’APUI.

Aujourd’hui s’approchent les fêtes de fin d’année avec d’habitude toutes les activités d’animations qui sont des moments forts de convivialité, de lien social, de tolérance et de partage défendus par l’APUI depuis plus de 40ans.

Compte tenu du caractère exceptionnel de cette crise et du niveau de risque élevé, vous comprendrez que nous ne pourrons pas vous proposer de festivités cette année. Néanmoins, l’ensemble des travailleurs sociaux de l’APUI ce sont démenés pour vous confectionner de jolis paniers de Noël. Ainsi, plus de 350 paniers ont étés distribués à l’ensemble des foyers.

En ces derniers jours de l’année, continuez à bien prendre soin de vous et de vos proches, en ne relâchant pas vos efforts et en respectant les consignes sanitaires.

La Présidente et le Conseil d’Administration de l’APUI les Villageoises,

 les salariés et les bénévoles qui vous entourent,

vous présentent 

leurs meilleurs vœux pour 2021 et une pleine réussite de vos projets.

 

Mme Yannick MAURICE

Présidente APUI Les Villageoises

Le mot de la Présidente

L’APUI ouvre son site…

Celui-ci, comme notre présence sur les réseaux sociaux doit permettre de développer « tout azimut » la connaissance et l’information tant sur nos actions, nos missions, que de lutter contre l’invisibilité qui entoure encore beaucoup trop souvent tout ce qui a rapport à la précarité.

A travers ses pages, ce site fera part de la réalité d’un indispensable accompagnement global à apporter aux jeunes, personnes isolées, familles restant trop souvent sans droits ouverts, sans solution de logement mais aussi de travail, de relations sociales, ceci dans le but de rejoindre le plus rapidement possible un logement autonome.

Ce site est aussi un moyen d’information destiné à tous ceux qui voudraient exercer aujourd’hui un véritable engagement citoyen même intermittent, à tous nos partenaires qui pourront s’y référer en permanence.

Ce site sera un outil d’ouverture, de réflexion et d’échanges sur les orientations du projet associatif et de ses évolutions en lien avec la société actuelle, et les réponses institutionnelles,

En y rapportant les problématiques diverses des personnes accueillies dans nos structures, nous voulons être acteur dans la recherche de stratégies réactives et cohérentes, de réponses collectives ou individualisées à apporter aux personnes dans l’élaboration de leurs projets d’intégration, au plus près de leurs besoins et de la réalité de la situation actuelle du logement.

Yannick Maurice

 S’exprimer au sein de l’APUI

Le conseil de Vie Sociale 

Le jeudi 26 novembre à eu lieu l’élection des membres du Conseil de Vie Sociale de l’APUI.

Le conseil de la vie sociale a été défini par la loi du 2 mars 2002 à l’article L311-6 du code de l’action sociale et des familles afin de renforcer les droits des résidents hébergés dans des établissements médico-sociaux.

Les objectifs du CVS

L’objectif des Conseils de Vie Sociale est de permettre l’expression des usagers.

Les CVS sont des lieux d’échange et d’expression sur toutes les questions intéressant le fonctionnement de l’établissement.

Les membres du CVS formulent des avis et des propositions. Sont particulièrement concernés comme sujet de discussion : l’organisation intérieure, la vie quotidienne, les activités, l’animation socio-culturelle et les services thérapeutiques, ainsi que les projets de travaux et d’équipements.

Le CVS est aussi obligatoirement consulté sur le règlement de fonctionnement et le projet d’établissement ou de service.

C’est également un lieu d’écoute très important, ayant notamment pour vocation de favoriser la participation et l’implication des usagers. Il convient aussi de souligner que le conseil est une instance collégiale qui doit donc impérativement fonctionner de manière démocratique.

Appel à candidatures des membres du CVS

Une campagne de sensibilisation a été menée auprès de l’ensemble des résidents pendant tout le mois de novembre 2020.

Les travailleurs sociaux, ainsi que le personnel administratif sont allés à la rencontre des familles afin d’expliquer et d’inciter les personnes hébergées à s’impliquer dans la vie de l’association.

Un appel à candidatures a été adressé à l’ensemble des hébergés et 10 candidats se sont portés volontaires tout dispositifs confondus. Ainsi, l’ensemble des dispositifs ont étés représentés.

Elections des membres du CVS

Les élections ont étés organisées dans trois bureaux de vote distincts :

  • Bureau n°1 : Cergy, Vauréal, Saint-Ouen-l’Aumône
  • Bureau n°2 : Persan, Beaumont, Champagne-Sur-Oise, Garges-Lès-Gonesse, Villiers Le Bel
  • Bureau n°3 : Taverny, Saint-Gratien, Eragny

Cliquez, pour nous suivre sur Linkedin